Beautiful Life

 

Informations générales

Titre : Beautiful Life

Genre : Romance, drame, maladie

Nombre d'épisodes : 11

Année : 2000

Pays : Japon

Chaîne de diffusion : TBS

Période de diffusion : du 16 janvier au 26 mars

Diffusion : tous les dimanches à 21h00

Générique : Konya Tsuki no Mieru Oka ni de B'z

 

Casting

Kimura Takuya dans le rôle de Okishima Shûji

Tokiwa Takako dans le rôle de Machida Kyoko

Watabe Atsurô dans le rôle de Machida Masao

Mizuno Miki dans le rôle de Tamura Sachie

Ikeuchi Hiroyuki dans le rôle de Okabe Takumi

Hara Chiaki dans le rôle de Ozawa Mayumi

Nishikawa Takanori dans le rôle de Kawamura Satoru

Matoba Koji dans le rôle de Miyama Kôzô

Moro Morooka dans le rôle de Tsuchiya

Koyuki dans le rôle de Nakajima Satsuki

Omori Akemi dans le rôle de Machida Kuniko

Kawarazaki Kenzo dans le rôle de Machida Yoshio

 

Résumé

Kyoko a 27 ans, c'est une jeune femme énergique et souriante malgrès le fait qu'elle soit en fauteuil roulant et que, par conséquent, sa vie n'est pas toujours facile. Elle travaille dans une bibliothèque avec sa meilleure amie Sachi, secrètement amoureuse du frère de Kyoko (Masao).Ce dernier enchaîne les rendez-vous arrangés mais aucune femme ne veut de lui car il est un peu.. spécial...! Bref, un jour, Kyoko rencontre Shûji, un coiffeur d'un grand salon de coiffure à Tôkyô, homme ronchon et assez peu impliqué. Tout ce qu'il demande c'est qu'on le laisse faire son boulot tranquille. Leur rencontre va être assez houleuse et leurs relations plutôt tendues mais comme vous vous en doutez, tout ceci va évoluer vers des sentiments plus profonds...

 

Avis

J'aurais énormément de choses à dire sur ce drama. Déjà, pour être claire, je l'ai regardé alors qu'autour de moi, il y avait plein plein de bruit, du coup je suis passée à côté de musiques et d'intonations de voix importantes pour être touchée. Par conséquent, il y a certains passages où ça m'a franchement saoûlée, surtout le sentiment d'infériorité permanent de Kyoko et l'incapacité de Shuji à exprimer clairement ses sentiments et à la rassurer. En plus, comme il y a la belle Koyuki qui s'est ramenée au milieu, je me suis accrochée à elle (désolée mais je l'aime bien cette fille...) et du coup je m'intéressait moins à l'histoire des deux (enfin surtout à Kyoko). Et puis, les styles sont assez spéciaux, je sais pas si c'était la mode ou pas, mais j'ai bien rit plusieurs fois à cause de ça. Rien que la coupe de Kyoko au début ou aussi de Koyuki d'ailleurs...

Mais bien sûr, j'ai trouvé aussi des côtés positifs. J'ai été très touchée par Kyoko dans les derniers épisodes, là je l'ai vraiment trouvée super malgrès le fait que ce soit justement les derniers épisodes... Kimura Takuya a toujours des expressions bien drôles parfois et la petite chanson française avec les paroles pas très catholiques m'a bien fait rire aussi (dans les premiers épisodes, à un moment où ils sont tout les deux dans la voiture). Il y a aussi bien sûr, comme toute romance qui se respecte, des moments délicieux (pour ceux qui aiment bien sûr). Mais, parfois ils étaient un peu trop résérvés j'ai trouvé quand même.. Bon j'en demande beaucoup peut-être c'est vrai. Enfin, dernier point positif et important : j'avais les larmes aux yeux à la fin (jpouvais pas pleurer avec toute l'agitation à côté, j'étais trop déconcentrée et je l'ai regretté d'ailleurs...) et cette histoire m'a trotté dans la tête un bon bout de temps et m'a bien dérangée (ceux qu'ont vu la fin me comprennent).

Bref à regarder au calme, sans se presser je pense. 

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site