Yasashii Jikan

http://jkdramas.com/news/2009/04/20090415_YasashiiJikan.jpg

Informations générales

Titre : Yasashii Jikan (優しい時間) = Douces heures

Genre : Famille, drame, romance

Nombre d'épisodes : 11

Année : 2005

Pays : Japon

Chaîne de diffusion : Fuji TV

Période de diffusion : du 13 janvier au 24 mars

Diffusion : Jeudi à 22h00

Générique : Ashita de Hirahara Ayaka

 

Casting

Terao Akira dans le rôle de Wakui Yukichi

Ninomiya Kazunari dans le rôle de Wakui Takuro

Nagasawa Masami dans le rôle de Minagawa Azusa

Yo Kimiko dans le rôle de Kujo Tomoko

Ootake Shinobu dans le rôle de Wakui Megumi

Maro Akaji dans le rôle de Amano Rokusuke

Asaka Mayumi dans le rôle de Amano Yoko

Yamaya Hatsuo dans le rôle de Takamatsu

Nishimoto Kenjiro dans le rôle de Aiba

Masana Bokuzo dans le rôle de Tamura

Tanaka Kei dans le rôle de Anzai Mitsuo

 

Résumé

La famille Wakui est sujette à un drame terrible. Alors que le père est constamment à l'étranger pour son travail, la mère tente péniblement de gérer son fils trop faible qui se laisse facilement emporté par les autres. Malheureusement, lors d'un accident de voiture, dans lequel le conducteur n'était autre que le fils, la mère meurt brutalement.

De retour en catastrophe, le père ne peut plus pardonner à ce fils rebel et qu'il ne reconnait plus. Les ponts sont rompus.
Le père part dans le village natal de son épouse décédée et y devient responsable d'un café. Le fils, plein de remords réussit à être pris comme apprentit chez un fabriquant de céramiques japonaise pas loin du village où son père habite désormais. A si peu de distance et pourtant, aucun des deux n'a en tête l'idée d'aller retrouver l'autre.

Un jour, le fils (Wakui Takuro) rencontre une jeune fille maladroite avec laquelle il lie amitié. Or cette demoiselle n'est autre que Minagawa Azusa, employée au café "Mori no Tokei" (=l'horloge de la forêt) tenu par le père, Wakui Yukichi...

 

Avis

Personnellement, je ne le conseille pas. C'est un drama lent, très "japonais" mais pas intéressant et trop pleins de vielles idées préconcues. J'ai été choquée, par exemple, que les employées du café trouvent inadmissible que deux amoureux restent tête contre épaule. Mon dieux, cette position est vraiment choquante !! (...) De plus, on passe à Takuro (Nino) toutes ses lubies sous prétexte que le pauvre, il s'est fait jeté par son père : il se brûle le bras ? oui mais c'est parce qu'il ne supportait plus la vue de son tatouage, c'est normal ! ... ou pas. Il bosse avec de la fièvre et un bras atrophié ? Bah oui, la volonté fait tout ! Oui, enfin ya des limites. Surtout qu'il n'est jamais fatigué ni rien.

Ensuite, à part l'histoire des Wakui, qui en soit, n'est pas mauvaise, juste mal agencée, il y a toutes les histoires autour qui ne sont d'ailleurs pas plus intéressante que ça. Une veuve insupportablement maniérée, Azusa est le prototype de la jeune fille naïve, maladroite, limite imbécile. Enfin, pas mal de personnages m'ont énéervée an fait.

Bon, positif tout de même: la musique ça va, et l'acteur (ou le personnage je ne sais pas) Terao Akira (Wakui Yukichi) m'a plutôt plu, et heureusement puisque presque tout est centré sur lui.

Je tiens aussi à signaler que j'ai tenu jusqu'au bout ! J'ai un peu souffert parfois mais je l'ai fait !! :p

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×