Big Bang Love Juvenile A

Informations générales

D'après le roman Shônen A erejî de Ikki Kajimara

Titre original : 46 Okunen no Koi (4600 millions d'année d'amour)

Réalisateur : Takashi Miike

Genre : Enquête, fantastique

Pays : Japon

Durée : 85 mn

Année : 2006 (2007 en France)


Casting

Matsuda Ryuhei dans le rôle de Jun Ariyoshi

Masanobu Ando dans le rôle de Shiro Kazuki

Shunsuke Kubozuka dans le rôle de Sumio Yukimura

Kiyohiko Shibukawa dans le rôle de Makoto Tsuchiya

Ken Mitsuishi dans le rôle d'un gardin de cellule

Kenichi Endo dans le rôle d'un des détéctives

Renji Ishibashi dans le rôle de l'autre détéctive

Ryo Ishibashi dans le rôle du Gardien

Yoichiro Saito

So Hee Park

Jai West

Jo Kanamori




Résumé

Avant Jun Ariyoshi travaillait dans un bar fréquenté par des homosexuels. Il fut arreté pour avoir tué un de ses habitués après que celui-ci l'ai sois disant violé. Cependant d'après les blessures qu'il a recut avant de mourir la police ne peut pas qualifié ca légitime défence. Ariyoshi est donc arreté. En prison  il va ensuite s'accuser du meutre d'un autre prisonier. Deux détéctives s'interroge quant à la véracité de cette version et mène l'enquete...


Avis

Je viens de sortir de ce film et...comment dire c'est comme si j'étais sorti d'un mauvais rêve... Ce film est très étrangement réalisé, comme dans un rêve tout semble flou avec beaucoup d'angle caché, les scènes ne s'enchaine pas mais vont à leur propre rythme, une scène peut revenir plusieur fois, des fois même simultanément ou alors avec quelque chose de nouveau. L'atmosphère est très sombre, tout le film repose sur les acteurs, on ne voit pratiquement pas le décors qui les entoure mais plutôt des jeux de lumière qui font deviner une pièce. On se croirai presque dans un pièce de théatre moderne pauvrement décoré. La musique aussi ramène au rêve, ce n'est pas vraiment de la musique mais plutôt une multitude de sons étrange qui rajoute au malaise. Tout semble hyperbolique, exagéré, une oeuvre de démesure? (l'hybris grec! euh je m'égare). Bizarrement je ne saurais même pas dire si j'ai aimé ou pas... C'est tellement étrange! L'histoire en elle-même n'est pas trop compliqué, l'enquête est très explicitement menée, on voit toute les interrogations des detectives, on suit leur interrogatoires qui sont d'ailleurs eux aussi très étranges : les questions sont des fois pas formulés mais la personne en face y répond quand même. Ah! quelque chose que je n'ai pas compris du tout par contre c'est le tatouage de  Kazuki, quel était sa signification et pourquoi apparaissait-il de temps en temps? Le papillon aussi reste une enigme...

Ce que j'ai beaucoup aimé sinon c'est cet espèce de preuve d'amour que lance Ariyoshi au corps de Kazuki. Il aurait aimé le faire, lui...

Bref c'est un film très étrange avec une réalisation "cauchemardesque" qu'il faut je pense voir plusieurs fois pour saisir toutes les subtilités.

(c'est un film pleins de frères lol grand frère de Matsuda Shota et petit frère de Yosuke Kubozuka)

 

 

Bon en fait j'étais tellement intriguée par ce film que je l'ai revu une deuxième fois... Et!, effectivement j'étais passée à coté de pleins de petits détails! L'attirance réciproque entre les deux nouveaux prisonniers est flagrante en faite! Moi je l'avais remarqué qu'à la fin... Sinon on comprend beaucoup mieux comment s'enchaine l'histoire. Avec ce deuxième visionnage j'ai eu d'autant plus l'impression d'être dans une pièce de théâtre. Ca ressemble même beaucoup aux tragédies greques. L'action commence par un monologue de l'inspecteur comme le ferai le Choeur, on sait donc déjà la fin et comment va se dérouler l'histoire. La réalisation est mise en sorte pour que tout soit restreint à l'essentiel, pas de décors inutiles, seule l'idée de la pièce compte. Pas de questions superflues, la réponse est la seule à etre importante. Et même lorsque des personnages évoluent ensemble dans la même action, si il n'y a que l'un d'entre eux d'important les autres disparraissent et alors le protagoniste parle et réagit tout seul face à du vide...

C'est donc vraiment un film très aboutit que nous propose Takashi Miike et cette fois ci je peux affirmer que : j'ai aimé ce film! ^^

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site