Christmas on July 24th Avenue/ Shichi gatsu Ni jû yokka Dôri no Kurisumasu

http://www.avistaz.com/wp-content/uploads/2008/12/christmasjuly.jpg

Informations générales

D'après un roman deYoshida Shûichi. 

Titre original : 7gatsu 24ka dôri no Kurisumasu (7月24日通りのクリスマス)

Titre anglais : Christmas on July 24 Avenue

Réalisateur : Murakami Shôsuke

Genre : Comédie romantique

Pays : Japon

Durée : 1h48min

Année : 2006


Casting

Nakatani Miki dans le rôle de Honda Sayuri

Ôsawa Takao dans le rôle de Okuda Satoshi

Satô Ryûta dans le rôle de Moriyama Yoshio

Ueno Juri dans le rôle de Kamibaya Megumi

Abe Tsuyoshi dans le rôle de Honda Kôji

You dans le rôle de Kaibara Kazuko

Kohinata Fumiyo dans le rôle de Honda Goro

Kawahara Ayako dans le rôle de Andô Akiko

Hitori Gekidan dans le rôle de Maki Yuta

Sawamura Ikki dans le rôle de Andô Jo

 

Résumé

Sayuri est une jeune femme loin d'être séduisante : des cheveux longs emmêlés, des lunettes qui cachent la moitié de son visage, des vêtements amples et très fades. Elle est fan d'un manga pour filles et passe son temps à rêver sa vie, son prince charmant. Elle est maladroite et manque énormément de confiance en elle.
Un jour, déséspérée par elle-même, elle rencontre un certain Okuda Satoshi, le technicien des lumières, qui lui remonte le moral. Depuis ce jour, Sayuri en a fait son prince charmant et est folle amoureuse de l'image qu'elle a de lui. Mais qui voudrait d'une fille aussi has-been qu'elle?


Avis

On pourrait qualifier ce film de film romantique par excellence. Alors pour ceux qui apprécient ce type de film, je pense qu'ils apprécieront celui-ci sans problème. Surtout que le casting est assez prestigieux.

Le film joue avec les parodies et les caricatures, avec des petits dessins qui viennent agrémenter les pensées et sentiments de Sayuri.
J'ai trouvé beaucoup de critiques négatives et c'est vrai que le film, malgré ses 1h50 ne creuse pas assez les personnages. Surtout qu'il démarrait bien avec l'histoire des "élus" et élues" mais le thème est en quelque sorte oublié ou alors assez mal traité. Sayuri devient belle, naturellement, mais on a presque envie de dire du coup que la beauté fait naître l'amour. Que l'on ne peut être aimé que si l'on est beau... Je ne pense pas que c'est ce que le film voulait transmettre. Plutôt l'idée que l'on peut tous passer de "l'autre côté" et vivre un rêve.

Je ne me suis tout de même pas ennuyé ce qui veut dire que j'ai plutôt apprécié le film !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site