Departures

http://img243.imageshack.us/img243/902/departures.jpg

Informations générales

D'après une oeuvre originale de Aoki Shinmon.

Titre orignal : Okuribito

Titre occidental : Departures

Réalisateur : Takita Yojiro

Producteurs : Mase Yasuhiro, Nakazawa Toshiaki, Nobukuni Ichirô, Watai Toshihisa

Scénariste : Koyama Kundo

Genre : Comédie dramatique, relations humaines

Pays : Japon

Durée : 2h11min

Année : 2008

 

Casting

Motoki Masahiro dans le rôle de Kobayashi Daigo

Hirosue Ryôko dans le rôle de Kobayashi Mika

Yamazaki Tsutomu dans le rôle de Sasaki Ikuei

Yo Kimiko dans le rôle de Kamimura Yuriko

Toshiyuki Kazuko dans le rôle de Yamashita Tsuyako

Sasano Takashi dans le rôle de Hirata Shokichi

Minegishi Tôru

Sugimoto Tetta

Tachibana Yukiko

Yamada Tatsuo

 

Résumé

Kobayashi Daigo joue du violoncelle depuis la maternelle et a réussi, une fois adulte, à trouver un orchestre où jouer de son instrument. Seulement, son rêve de musicien s'effondre brutalement remettant en cause son talent et sa motivation. Peut-être que finalement ce rêve n'était pas un rêve... Daigo décide alors de retourner dans la maison de sa (mère décédée), en province campagnarde, et entraîne sa femme Mika avec lui. En feuilletant les petites annonces, Daigo tombe sur un poste dans ce qui semble être une agence de voyage. Sans hésiter plus longtemps, il se présente au poste. Mais l'entreprise ne ressemble pas du tout à une agence de voyage et, une fois embauché, Daigo comprends que les voyages auxquels il prépare les personnes, sont des voyages vers l'au-delà.

 

Avis

Donner un avis alors que le film a eu un succès énorme au Japon, qu'on avait pas vu depuis longtemps, et remporté un oscar aux Etats-Unis comme Meilleur Film Etrangé, ce n'est pas facile... En effet, ce film m'a vraiment plu car il est bien rythmé et ne s'essouffle pas. Les images sont magnifiques et les acteurs très bons. Le thème de la mort y est traité avec modestie et humilité au point qu'à la fin du film la mort ne semble plus, comme nous le précise un personnage du film, "un passage pour atteindre l'étape suivante". Et pour passer cette étape, les êtres qui nous étaient chers nous accompagnent jusqu'à la porte, bien habillés et maquillés par les soins de ces Okuribito. La cérémonie est, par conséquent, très belle pour que le dernier adieu soit parfait. Comme le dit un mari "Jamais ma femme n'a été aussi belle". Belle pour affronter l'"après".
De plus, le film comporte une réflexion sur la famille avec des personnages assez torturés par un passé peu glorieux puisqu'ils ont abandonné leur enfants au profit d'un amour passionel et donc peu sage. Ainsi, Daigo porte en lui une rancoeur très forte envers son père qui a fuit avec une femme.
Le personnage de Daigo est de loin le plus interessant pour moi : perdu dans ses réflexions, ne sachant plus trop qui il est et ce qu'il cherche, il finit par prendre plaisir à ce nouveau travail et finalement à voir la vie d'un autre oeil. C'est à ce moment aussi qu'il a certains problèmes de couple, la seule chose qui lui restait.

Pour conclure, un film drôle (oui, oui!) et émouvant. Moi, je dis "OUI" !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site