Memories of Matsuko / Kiraware Matsuko no Isshô

http://kh7777.net/tt/attach/1/1362875454.jpg

Informations générales

D'après le roman de Yamada Muneki

Titre original : Kiraware Matsuko no Isshô (嫌われ松子の一生)

Titre anglais : Memories of Matsuko

Réalisateur : Nakashima Tetsuya

Genre : Famille, drame, humour

Pays : Japon

Durée : 130 min

Année : 2006

 

Casting

Nakatani Miki dans le rôle de Kawajiri Matsuko

Eita dans le rôle de Kawajiri Sho

Kagawa Teruyuki dans le rôle de Kawajiri Norio

Ichikawa Mikako dans le rôle de Kawajiri Kumi

Iseya Yusuke dans le rôle de Yôichi Ryu

Emoto Akira dans le rôle de Kawajiri Kozo

Kurosawa Asuka dans le rôle de Sawamura Megumi

Tanihara Shosuke dans le rôle de Saeki Shunji

Kankuro Kudo dans le rôle de Yamekawa Tetsuya

Bonnie Pink dans le rôle de Ayano

Gekidan Hitori dans le rôle de Okano Takeo

Okunoya Kana dans le rôle de Kawajiri Matsuko enfant

 

Résumé

Sho vit seul à Tôkyô et n'a pas vu ses parents depuis au moins 2ans. Alors quand son père apparaît un beau matin avec une urne funéraire, Sho est très surpris. L'urne s'avère contenir les cendres d'une tante de Sho, qu'il ne connaissait pas et qui a été retrouvée morte près d'une rivière, avec sur le corps de grandes traces de coups. Etant donné qu'il est le seul à vivre à Tôkyô et que l'appartement de Matsuko, sa tante, n'est pas très loin, il se voit confier la mission de nettoyer chez elle. Cette histoire et sa tante inconnue l'intriguent beaucoup, il y va donc sans trop râler. Mais la petite pièce où vivait sa tante est surprenante de désordre et de saleté. De plus, les voisins parlent de cette femme comme d'un ours qui ne sortait jamais et ne parlait à personne. Qui était donc cette Matsuko ? Quelle est l'histoire de sa vie ? Petit à petit, en découvrant des indices ou des personnes, Sho découvre l'existence longue et tortueuse d'une tante qui rêvait d'une vie pop sucrée mais s'est retrouvée embarquée dans des enfers toujours plus atroces...

 

Avis

C'est un film très intéressant. je le dit tout de suite, j'ai vraiment aimé !

Du point de vue du style, c'est filmé de manière remarquable. Je n'avais pas beaucoup vus de films de ce style avant : il y a des plans magnifiques et le contraste Drame-vie réelle et Joie-Pop est vraiment bien fait. Du coup, on passe un peu de scènes très tristes à des moments délirants sans trop de préparatifs. Il y a vraiment des scènes que l'on pourrait qualifier de cultes ( genre la chanson Happy Wednesday...). Et la manière de toujours positiver et de toujours se relever de Matsuko est assez impressionnante. Malgrès toutes les tromperies, les mensonges et la heine, Matsuko reste vivante et croit encore en une vie meilleure. Je crois qu'à la fin, elle a fait pratiquement tout ce qu'il pouvait lui arriver de plus horrible. Et pourtant, le film n'en devient pas non plus enlisé dans du drame insupportabe. Finalement, il ne fait que nous racconter la bataille d'une femme que tout le monde avait abandonnée...

Vraiment à essayer !

 

 

 

"Magete Nobashite"

Magete Nobashite

O hoshi-sama wo tsukamô

Magete Senobishite

O sora ni todokô

 

Chiisaku marumete

Kaze to o hanashi shiyô

Ookiku hirogete

O hi-sama wo abiyô

 

Minna Sayonara

Mata ashita aô

 

Magete Nobashite

Onaka ga suitara kaerô

Uta wo utatte

O uchi ni kaerô

Commentaires (1)

1. Excibecic (site web) 17/10/2012

payday loans online - <a href=http://usapaydayloansonlinetoday.com/#5989>payday loans online</a> , http://usapaydayloansonlinetoday.com/#3386 payday loans online

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×