Shônen Merikensack

http://tokyograph.minnasan.com/files/2008/09/shonen_merikensack.jpg

Informations générales

Titre original : Shônen Merikensakku (少年メリケンサック)

Réalisateur : Kudô Kankurô

Producteurs : Okada Makoto, Hattori Tsugio

Genre : Comédie, musique

Pays : Japon

Durée : 2h5min

Année : 2009

 

Casting

Miyazaki Aoi dans le rôle de Kurita Kanna

Kimura Yuichi dans le rôle de Haruo

Satô Kôichi dans le rôle de Akio

Taguchi Tomoro dans le rôle de Jimmy

Miyake Hiroki dans le rôle de Young

Tanabe Seiichi dans le rôle de Telya

Taki Pierre dans le rôle de Kinji Kaneko

Sato Tomohito dans le rôle de Akio jeune

Namioka Kazuki dans le rôle de Haruo jeune

Mineta Kazunobu dans le rôle de Jimmy jeune

Ishida Hoshi dans le rôle de Young jeune

Nakamura Atsuo dans le rôle du présentateur tv

Karasuma Setsuko

Inuzuka Hiroshi dans le rôle du père d'Haruo et Akio

Katsuji Ryo dans le rôle de Masaru

Nakano Shigeru dans le rôle de Masaru

Santamaria Yûsuke dans le rôle de Tokita

Aikawa Sho dans le rôle du père de Kanna

 

Résumé

Kanna n'aime pas la musique punk. Elle est plutôt dans un monde coloré, pop et ballade, au grand maximum dans du rock gentillet. Mais la musique retse quelque chose qui la fait rêver et rien ne lui fait peur. Déterminée, elle est prête à tout pour trouver LE groupe, la perle rare qui sauvera son job et par la même occasion la maison de disques pour laquelle elle travaille. Et, étrangement, en visionnant une vidéo sur internet, Kanna la déjantée a complètement flashé sur un groupe de...punk!

Surexcitée à l'idée d'avoir trouvé le groupe du siècle, elle se lance (avec l'accord de son patron homo) à la recherche du groupe. Elle finit par apprendre qu'ils doivent avoir la vingtaine et trouve même un numéro de téléphone. Mais une fois le rendez-vous pris et arrivée sur les lieux, Kanna est profondément déçue.

Et elle va devoir se faire violence pour supporter et encourager ce groupe de "vieux", vraiment moyen et dont les discordes sont carrément...dramatiques !!

 

Avis

Un film déjanté à la japonaise qui ne fait pas de mal du tout. Adieu la finesse mielleuse, la naïveté stupide et les petits oiseaux. Place au punk! Et bien que ce groupe-là soit loin d'être un groupe vraiment très punk (puisqu'il est même attendrissant!), ils restent crados, vulgaires, assez enfantins ou plutôt éternels rebelles. Mais ils sont tellement sympathiques et loufoques qu'ils réussissent à sortir Kanna de sa petite vie parfaite et a lui faire ouvrir les yeux.

Le film a donc, en gros, deux parties. L'une sur la présentation du groupe lorsque Kanna le découvre et l'autre sur le passé de ce groupe. Mais tout le long, il est entrecoupés de flashback et d'interview étranges sur l'histoire du groupe.

Ce qui est vraiment bien tourné, c'est la critique à la société musicale actuelle : la monotonie des sons et surtout la disparitions des groupes rock (vrai rock) et autres grands rebelles. La parodie des boysband est hilarante et le personnage de Masaru, terriblement ridicule. Bien plus que les membres de Shônen Merikensack lorsqu'ils se produisent pour les premières fois. Et puis, une idée forte que tout est possible, qu'il faut parfois lâcher prise et sortir du "politiquement correct" (Jimmi ne chante qu'une seule fois les paroles "soft" de Kanna).

Bref, un bon film, amusant et original avec une Aoi Miyazaki vraiment fabuleuse.

 

Commentaires de cinemasie

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×