The Last Princess / Kakushi Toride no San Akunin

http://nsm01.casimages.com/img/2009/05/02//09050201272044573583936.jpg

Informations générales

Titre original : Kakushi Toride no San Akunin / 隠し砦の三悪人 (qui signifie "Les Trois Scélérats de la forteresse cachée")

Titre anglais : The Last Princess

Réalisateur : Higuchi Shinji

Genre : Historique, action, romance, drame

Pays : Japon

Durée : 1h58

Année : 2008 (10 mai)

 

Casting

Matsumoto Jun dans le rôle de Takezo

Miyagawa Daisuke dans le rôle de Shinpachi

Nagasawa Masami dans le rôle de la Princesse Yuki

Abe Hiroshi dans le rôle de Rokurota

Shiina Kippei dans le rôle de Gyobu

Furuta Arata

Kamikawa Takaya

Komoto Masahiro dans le rôle de Sagawa

Kreva

Kunimura Jun

Kurose Manami dans le rôle de Mitsu

Namase Katsuhisa

Takashima Masahiro dans le rôle de Honjô

Taki Pierre

 

Résumé

"Il y a longtemps, pendant l'époque Sengoku, trois royaumes féodaux partagaient une frontière commune. Hayakawa était le plus grand et le plus influent. Son alliance avec Akizuki ammena une grande prospérité. Le clan Yamana, frappé par la pauvreté fût dominé par le désir de prendre le contrôle sur le pouvoir militaire des trois royaumes féodaux. Ils lancèrent une offensive sur Akizuki et l'effacèrent de la surface de la Terre. Cependant, les vestiges d'Akizuki et ses traces militaires s'évanouissèrent sans laisser de traces."

L'histoire est donc celle de la princesse d'Akizuki, survivante et cachée qui doit rejoindre, pour sauver sa vie et celle de son royaume, le royaume d'Hayakawa. Pour ce faire, elle possède un garde du corps, le vaillant samuraï Rokurota ainsi que deux "scélérats" avides de l'or si célébre d'Akizuki, rencontrés sur le chemin.

 

Avis

Déjà, point positif, je n'ai pas vu le temps passer, contrairement à ce que je pensais. Ce n'est pas un film très long, l'histoire est plutôt simple finalement donc on n'est pas perdus bien qu'on soit loin de nos chevaliers du Moyen-Age en Europe !.

Par conséquent, l'histoire n'est pas non plus super captivante, il n'y a pas de grands suspense, dès le début on sait qui est qui, et il est facile de prévoir les grandes lignes du film.

Il existe un film identique réalisé par le célèbre Kurosawa Akira en 1958 du même nom en japonais et sous le titre de La Forteresse Cachée en français, dont ce film n'est qu'un remake plus moderne. Les fans de Kurosawa seront sans aucun doute déçu... Personellement ce remake m'a plutôt plu. Mais, on ressent assez fort la volonté de moderniser le film, avec les mentalités notamment celle de Takezo (Matsumoto Jun) qui est assez loin des mentalités des paysans de Kurosawa, et cette étrange façon de changer de scène qui m'a fait fortement penser aux séries occidentales pas très passionnantes... Quand à la vision romantique, je ne sais pas si c'est parce qu'il y a un Johnny (Matsumoto Jun) ou pas mais elle n'existe pas du tout dans l'ancienne version et j'avoue ne pas bien voir l'intérêt de cette mini-histoire d'amour.

Il faut aussi savoir que les San Akunin (les trois scélérats) ont été réduits au nombre de 2, Takezo en représentant, d'après ce que j'ai compris, 2 à la fois...

Ah oui, et avant de clôre, la fin du film est très "spéciale", je n'ai pas bien compris... Du coup, on finit un peu avec une impression de "....euh....quoi?... c'est fini?.... c'est quoi ça!...." Comme du romantisme a été ajouté, il a bien fallu y mettre fin et il y a un peu eu un manque d'idées.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site