Yomigaeri

http://file.director.blog.shinobi.jp/yomigaeri.jpg

Informations générales

D'après le roman de Kajio Shinji.

Titre original : Yomigaeri (黄泉がえり)

Réalisateur : Shiota Akihiko

Genre : Romance, Fiction, drame, relations humaines

Pays : Japon

Durée : 2h 6min

Année : 2003 (janvier)

Musique(s) : Tsuki no Shizuku, Kaze no Hate de RUI ( Shibasaki Kô )

 

Casting

Kusanagi Tsuyoshi dans le rôle de Kawada Heita

Takeuchi Yûko dans le rôle de Tachibana Aoi

Ishida Yuriko dans le rôle de Reiko

Aikawa Shô dans le rôle de Shûhei

Yamamoto Keiichi dans le rôle de Nakajima Hideya

Itô Misaki dans le rôle de Sachiko

Tanaka Kunie dans le rôle de Dr.Saito

Shibasaki Kô dans le rôle de Rui

Oshidari Akiko dans le rôle de Saito Sonoko

Nagasawa Masami dans le rôle de Morishita Naomi

Ichihara Hayato dans le rôle de Yamada Katsunori

Terakado Jimon dans le rôle de Kajiwara

Iseya Yûsuke dans le rôle de Shunsuke

Shimizu Shogo dans le rôle de Kanzaki

Inoue Hajime

Tôshin Yoshikazu

 

Résumé

Aso est un petit village tout ce qu'il y a de plus normal. Pourtant, un soir, un petit garçon perdu dans le forêt à l'époque de la 2nde Guerre Mondiale retourne de lui-même dans sa maison où sa mère, désormais âgée de plus de 80ans, vit encore. Ce jeune garçon a rescussité ! La notice arrive jusqu'aux oreilles de Kawada Heita, chargé d'enquêter. Il se trouve que le village d'Aso est son village natal et qu'il y connait une jeune fille du nom de Tachibana Aoi dont il est secrètement amoureux depuis toujours mais qui n'arrive pas à se remettre de la mort de son ancien petit-ami, Shunsuke. Sur place, Heita découvre de nouvelles résurrections qui le déconcertent. Au fond de lui, il ne souhaite qu'une seule chose : que Shunsuke ne réapparaîsse pas... Seulement, en réalité, menant l'enquête, il va découvrir bien plus triste.

 

Avis

Avec 2h6, il y avait le temps de faire pas mal de choses mais en réalité, le film a quelques scènes creuses qui sont dommages puisqu'il y avait tellement de choses à dire. On a un peu l'impression à la fin, que le réalisateur ne savait pas comment exploité le thème des résurrection et celui de la romance. Il a donc un peu divisé le film en deux parties, la première très centrée sur les phénomènes extraordinaires et la deuxième sur la relation Heita-Aoi.

Mais, globalement, le film est bien mené, touchant et émouvant peut-être un peu frustrant parfois. Il ya, en fait, le duo Heita-Aoi d'un côté et les-autres de l'autre, par conséquent, les fans de Ichihara Hayato, Itô Misaki, Yûsuke Iseya, Nagasawa Masami, Shibasaki Kô ou encore Aikawa Shô vont être un peu décus car ils n'apparaissent pas beaucoup à l'écran.

Mais, je vous rassure, j'ai aimé l'histoire (mon côté fleur bleue !), la chanson Tsuki no Shizuku est magnifique (surtout qu'elle passait en boucle en 2003 au Japon, alors ça m'a rappellé pleins de souvenirs **** ! fin de la parenthèse) et il faut savoir qu'elle a fait un véritable hit par la suite au Japon ! Je me demande si cela n'a pas lancé sa carrière d'ailleurs. Enfin, en général, le concert de la fin du film (oui, il y en a un) a de belles chansons, j'ai bien aimé ce passage.

Bien, je crois que c'est tout ce que j'ai à dire. A vous de juger maintenant !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site